Agrégateur de flux

M. Trudeau, ça suffit : vous devez réparer la voie ferrée de Churchill.

Nouvelles de l'AFPC - lun, 08/20/2018 - 17:08

PAR COURRIEL

Le 20 août 2018

Le très honorable Justin Trudeau, C.P. Premier ministre du Canada Édifice Langevin 80, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0A2  

Monsieur Trudeau,

Il y a un an, vous avez rencontré Marianne Hladun et Dave Clarke pour discuter, notamment, de la situation critique à Churchill, au Manitoba et de l’importance de réparer la voie ferrée et de réinvestir dans le port. Votre réponse a été très favorable : vous compreniez l’urgence d’agir, vous aideriez la population de Churchill et vous feriez tout en votre possible pour corriger la situation.

Douze mois se sont écoulés depuis cette rencontre. Un autre hiver rigoureux s’annonce. Pourtant, la voie ferrée est toujours inutilisable, la collectivité de Churchill est toujours privée de produits et de services essentiels, les réserves de propane sont limitées et les aliments sont hors de prix. Résultat? Les familles partent.

Tout le monde se renvoie la balle : Winnipeg, Ottawa, les propriétaires de la voie ferrée. Les avocats se battent en cour. Pendant ce temps, les citoyens de Churchill souffrent! M. Trudeau, le temps est venu de respecter votre promesse. Vous devez réparer immédiatement la voie ferrée pour que les produits essentiels circulent à nouveau, que la population de Churchill ne soit plus coupée du reste du pays et que l’hiver ne soit pas aussi difficile.

Personne ne permettrait qu’une telle situation se produise dans le sud du pays. Alors, pourquoi a-t-on abandonné la population de Churchill?

M. Trudeau, vous allez dépenser 4,5 milliards de dollars pour acheter un pipeline.. Votre gouvernement a annoncé récemment qu’il investirait plus de 200 millions dans des projets d’infrastructures ailleurs au Canada, dont 5,6 millions au Manitoba (voies ferrées) et 167 millions pour le port de Vancouver et le Canadien National (réseau routier et ferroviaire).  Vous pourrez certainement trouver les quelque 60 millions nécessaires à la réparation de la voie ferrée de Churchill et, ainsi, aider la population à survivre.

Sincèrement,

Chris Aylward, Président national

Marianne Hladun, Vice-présidente exécutive régionale, Prairies

Dave Clark, Président national, UCET

c.c Niki Ashton, Députée – Churchill–Keewatinook Aski, Marc Garneau, Ministre des Transports, Carolyn Bennett, Ministre des Relations Couronne-Autochtones, Dominic Leblanc, Ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur, François-Phillipe Champagne, Ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Robert Aubin, NPD, Porte-parole - Transports, Brigitte Sansoucy, NPD, Porte-parole – Infrastructure et Collectivités, Romeo Saganash, NPD, Porte-parole – Réconciliation et développement économique du Nord, Kelly Block, Parti Conservateur, Porte-parole – Transports, Michael Chong, Parti Conservateur, Porte-parole – Infrastructure et Collectivités, Cathy McLeod, Parti Conservateur, Porte-parole – Relations Couronne-Autochtones et développement économique du Nord

Sujets: Géographie:  Fichiers joints:  port_de_churchill_-_20_aout_2018.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

M. Trudeau, ça suffit : vous devez réparer la voie ferrée de Churchill.

PSAC National News - lun, 08/20/2018 - 17:08

PAR COURRIEL

Le 20 août 2018

Le très honorable Justin Trudeau, C.P. Premier ministre du Canada Édifice Langevin 80, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0A2  

Monsieur Trudeau,

Il y a un an, vous avez rencontré Marianne Hladun et Dave Clarke pour discuter, notamment, de la situation critique à Churchill, au Manitoba et de l’importance de réparer la voie ferrée et de réinvestir dans le port. Votre réponse a été très favorable : vous compreniez l’urgence d’agir, vous aideriez la population de Churchill et vous feriez tout en votre possible pour corriger la situation.

Douze mois se sont écoulés depuis cette rencontre. Un autre hiver rigoureux s’annonce. Pourtant, la voie ferrée est toujours inutilisable, la collectivité de Churchill est toujours privée de produits et de services essentiels, les réserves de propane sont limitées et les aliments sont hors de prix. Résultat? Les familles partent.

Tout le monde se renvoie la balle : Winnipeg, Ottawa, les propriétaires de la voie ferrée. Les avocats se battent en cour. Pendant ce temps, les citoyens de Churchill souffrent! M. Trudeau, le temps est venu de respecter votre promesse. Vous devez réparer immédiatement la voie ferrée pour que les produits essentiels circulent à nouveau, que la population de Churchill ne soit plus coupée du reste du pays et que l’hiver ne soit pas aussi difficile.

Personne ne permettrait qu’une telle situation se produise dans le sud du pays. Alors, pourquoi a-t-on abandonné la population de Churchill?

M. Trudeau, vous allez dépenser 4,5 milliards de dollars pour acheter un pipeline.. Votre gouvernement a annoncé récemment qu’il investirait plus de 200 millions dans des projets d’infrastructures ailleurs au Canada, dont 5,6 millions au Manitoba (voies ferrées) et 167 millions pour le port de Vancouver et le Canadien National (réseau routier et ferroviaire).  Vous pourrez certainement trouver les quelque 60 millions nécessaires à la réparation de la voie ferrée de Churchill et, ainsi, aider la population à survivre.

Sincèrement,

Chris Aylward, Président national

Marianne Hladun, Vice-présidente exécutive régionale, Prairies

Dave Clark, Président national, UCET

c.c Niki Ashton, Députée – Churchill–Keewatinook Aski, Marc Garneau, Ministre des Transports, Carolyn Bennett, Ministre des Relations Couronne-Autochtones, Dominic Leblanc, Ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur, François-Phillipe Champagne, Ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Robert Aubin, NPD, Porte-parole - Transports, Brigitte Sansoucy, NPD, Porte-parole – Infrastructure et Collectivités, Romeo Saganash, NPD, Porte-parole – Réconciliation et développement économique du Nord, Kelly Block, Parti Conservateur, Porte-parole – Transports, Michael Chong, Parti Conservateur, Porte-parole – Infrastructure et Collectivités, Cathy McLeod, Parti Conservateur, Porte-parole – Relations Couronne-Autochtones et développement économique du Nord

Topics: Geography:  Attachments:  port_de_churchill_-_20_aout_2018.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Mr. Trudeau, enough is enough. Fix the Churchill rail line.

Nouvelles de l'AFPC - lun, 08/20/2018 - 17:00

VIA EMAIL

August 20, 2018

The Right Honourable Justin Trudeau, P.C., M.P. Prime Minister of Canada Langevin Block 80 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0A2

Mr. Trudeau,

A year ago, you met with Marianne Hladun and Dave Clarke. Among other items, we discussed the critical situation in Churchill, Manitoba. We discussed the need to fix the rail line, and to reinvest in the Port. At that time, you gave us your assurance, that you understood the urgency before us, that the people of Churchill could count on you to help make things right.

Mr. Trudeau, a year has passed. Another hard winter is approaching quickly. The rail line is still not fixed. The community is still without necessary goods and services. Propane supplies are limited. What food is there is beyond economic reach for many. Families are making the very sad decision to leave the community – to leave their homes.

While the provincial government points to the federal government, and while your government points to the current owners of the rail line, and while lawyers argue in courts, people are struggling.

It is time for you to hold to your commitment to us. It is time for you to use federal government resources to fix that rail line immediately, so that goods and services can move now, so that the people of Churchill have access to the rest of our country, so that this coming winter isn’t quite as difficult.

We can’t imagine this happening in a southern Canadian community. We can’t imagine why these people have been abandoned for so long.

Mr. Trudeau, you are spending $4.5 billion on a pipeline. Your government has recently announced investments of over $200 million on rail infrastructure in other parts of Canada, including $5.6 million in Manitoba and $167 million in road and rail infrastructure for the Port of Vancouver and Canadian National. Surely you can find the $40 to $60 million needed to fix this line, and help these people survive.

Sincerely,

Chris Aylward, National President

Marianne Hladun, Regional Executive Vice-President, Prairies

Dave Clark, National President, UCTE

c.c Niki Ashton, MP – Churchill–Keewatinook Asti, Marc Garneau, Minister of Transportation, Carolyn Bennett, Minister of Crown-Indigenous Relations, Dominic Leblanc, Minister of Intergovernmental Affairs and Northern Affairs and Internal Trade, François-Phillipe Champagne, Minister of Infrastructure and Communities, Robert Aubin, NDP Transport Critic, Brigitte Sansoucy, NDP Infrastructure and Communities Critic, Romeo Saganash, NDP Reconciliation, and Northern Development Critic, Kelly Block, CPC Transport Critic, Michael Chong, CPC Infrastructure and Communities Critic, Cathy McLeod, CPC Crown-Indigenous Relations, and Northern Development Critic 

Sujets: Géographie:  Fichiers joints:  port_of_churchill_-_august_20_2018.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Mr. Trudeau, enough is enough. Fix the Churchill rail line.

PSAC National News - lun, 08/20/2018 - 17:00

VIA EMAIL

August 20, 2018

The Right Honourable Justin Trudeau, P.C., M.P. Prime Minister of Canada Langevin Block 80 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0A2

Mr. Trudeau,

A year ago, you met with Marianne Hladun and Dave Clarke. Among other items, we discussed the critical situation in Churchill, Manitoba. We discussed the need to fix the rail line, and to reinvest in the Port. At that time, you gave us your assurance, that you understood the urgency before us, that the people of Churchill could count on you to help make things right.

Mr. Trudeau, a year has passed. Another hard winter is approaching quickly. The rail line is still not fixed. The community is still without necessary goods and services. Propane supplies are limited. What food is there is beyond economic reach for many. Families are making the very sad decision to leave the community – to leave their homes.

While the provincial government points to the federal government, and while your government points to the current owners of the rail line, and while lawyers argue in courts, people are struggling.

It is time for you to hold to your commitment to us. It is time for you to use federal government resources to fix that rail line immediately, so that goods and services can move now, so that the people of Churchill have access to the rest of our country, so that this coming winter isn’t quite as difficult.

We can’t imagine this happening in a southern Canadian community. We can’t imagine why these people have been abandoned for so long.

Mr. Trudeau, you are spending $4.5 billion on a pipeline. Your government has recently announced investments of over $200 million on rail infrastructure in other parts of Canada, including $5.6 million in Manitoba and $167 million in road and rail infrastructure for the Port of Vancouver and Canadian National. Surely you can find the $40 to $60 million needed to fix this line, and help these people survive.

Sincerely,

Chris Aylward, National President

Marianne Hladun, Regional Executive Vice-President, Prairies

Dave Clark, National President, UCTE

c.c Niki Ashton, MP – Churchill–Keewatinook Asti, Marc Garneau, Minister of Transportation, Carolyn Bennett, Minister of Crown-Indigenous Relations, Dominic Leblanc, Minister of Intergovernmental Affairs and Northern Affairs and Internal Trade, François-Phillipe Champagne, Minister of Infrastructure and Communities, Robert Aubin, NDP Transport Critic, Brigitte Sansoucy, NDP Infrastructure and Communities Critic, Romeo Saganash, NDP Reconciliation, and Northern Development Critic, Kelly Block, CPC Transport Critic, Michael Chong, CPC Infrastructure and Communities Critic, Cathy McLeod, CPC Crown-Indigenous Relations, and Northern Development Critic 

Topics: Geography:  Attachments:  port_of_churchill_-_august_20_2018.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Membres civils de la GRC : enfin représentés la table des négociations

Nouvelles de l'AFPC - jeu, 08/16/2018 - 16:28

Les membres civils de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) participeront à la prochaine ronde de négociations avec le Conseil du Trésor du Canada — leur futur employeur — lorsqu’ils seront intégrés à la fonction publique fédérale en 2020.

Le sous-comité des MC de la GRC se joindra à la table des enjeux communs de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) à la reprise des pourparlers à l’automne. Les revendications présentées à cette table portent sur les besoins de l’ensemble des fonctionnaires fédéraux, notamment un meilleur équilibre travail-vie personnelle, l’amélioration des salaires et des congés et d’autres gains importants pour les fonctionnaires.

Le sous-comité des MC se compose comme suit* :
  • Shelley McLeod, groupe PA, membre civile de la division E
  • Bruce McStay, groupe PA, membre civil de la division F
  • Jeromey Schroeder, groupe TC, membre civil de la division F
  • Debbie Willems, groupe TC, membre civile de la division K

En juillet, l’AFPC était tout à fait prête à négocier, mais le Conseil du Trésor n’était pas disposé à négocier sérieusement. L’AFPC espère que l’employeur reviendra à la table à l’automne enfin résolu à conclure un contrat qui reflète le dévouement des membres civils de la GRC et de tous les fonctionnaires fédéraux.

La Commission des relations de travail et de l'emploi dans le secteur public fédéral n’a pas encore fait savoir quand elle rendrait sa décision relativement à la demande de l’AFPC présentée en vertu de l’article 58 de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral pour rattacher les MC de la GRC à certaines de ses unités de négociation. Entre temps, le fait de participer à la table des enjeux communs permettra aux MC de faire ressortir en lumière les questions qui les touchent le plus avant leur intégration dans l’appareil public.

La négociation avec le Conseil du Trésor est un processus complexe et important qui nécessite souvent des moins de discussions pour conclure une  convention collective. La participation des MC de la GRC à la table des enjeux communs leur garantira une bonne représentation dans ce processus.

* Conformément aux règlements de l’AFPC, les membres du sous-comité ont été choisis parmi les MC qui ont assisté à la Conférence nationale sur la négociation de l’AFPC en mars 2018.

Sujets: Éditeur: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Membres civils de la GRC : enfin représentés la table des négociations

PSAC National News - jeu, 08/16/2018 - 16:28

Les membres civils de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) participeront à la prochaine ronde de négociations avec le Conseil du Trésor du Canada — leur futur employeur — lorsqu’ils seront intégrés à la fonction publique fédérale en 2020.

Le sous-comité des MC de la GRC se joindra à la table des enjeux communs de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) à la reprise des pourparlers à l’automne. Les revendications présentées à cette table portent sur les besoins de l’ensemble des fonctionnaires fédéraux, notamment un meilleur équilibre travail-vie personnelle, l’amélioration des salaires et des congés et d’autres gains importants pour les fonctionnaires.

Le sous-comité des MC se compose comme suit* :
  • Shelley McLeod, groupe PA, membre civile de la division E
  • Bruce McStay, groupe PA, membre civil de la division F
  • Jeromey Schroeder, groupe TC, membre civil de la division F
  • Debbie Willems, groupe TC, membre civile de la division K

En juillet, l’AFPC était tout à fait prête à négocier, mais le Conseil du Trésor n’était pas disposé à négocier sérieusement. L’AFPC espère que l’employeur reviendra à la table à l’automne enfin résolu à conclure un contrat qui reflète le dévouement des membres civils de la GRC et de tous les fonctionnaires fédéraux.

La Commission des relations de travail et de l'emploi dans le secteur public fédéral n’a pas encore fait savoir quand elle rendrait sa décision relativement à la demande de l’AFPC présentée en vertu de l’article 58 de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral pour rattacher les MC de la GRC à certaines de ses unités de négociation. Entre temps, le fait de participer à la table des enjeux communs permettra aux MC de faire ressortir en lumière les questions qui les touchent le plus avant leur intégration dans l’appareil public.

La négociation avec le Conseil du Trésor est un processus complexe et important qui nécessite souvent des moins de discussions pour conclure une  convention collective. La participation des MC de la GRC à la table des enjeux communs leur garantira une bonne représentation dans ce processus.

* Conformément aux règlements de l’AFPC, les membres du sous-comité ont été choisis parmi les MC qui ont assisté à la Conférence nationale sur la négociation de l’AFPC en mars 2018.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

RCMP civilian members have voice in Treasury Board bargaining

Nouvelles de l'AFPC - jeu, 08/16/2018 - 16:27

Royal Canadian Mounted Police (RCMP) civilian members will have their voices heard during the next round of negotiations with the Treasury Board of Canada, their future employer, once deemed into the federal public service in 2020.

The RCMP CM sub-committee will join the Public Service Alliance of Canada’s (PSAC) common issues table when bargaining resumes in the Fall. Common issues are proposals that encompass the needs of all federal public service workers, including the need for greater work-life balance, improvements to pay and leave, and other important gains for workers.

The RCMP civilian member (CM) bargaining sub-committee* members are:
  • Shelley McLeod, PA Group, Civilian Member from “E” Division
  • Bruce McStay, PA Group, Civilian Member from “F” Division
  • Jeromey Schroeder, TC Group, Civilian Member from “F” Division
  • Debbie Willems, TC Group, Civilian Member from “K” Division

PSAC came to the table fully ready to bargain in July, but Treasury Board wasn’t prepared to engage in meaningful negotiations. PSAC has urged Treasury Board to return to negotiations in the fall intent on negotiating a contract that reflects the dedication and commitment of RCMP CMs and all federal public service workers.

The union’s application to place CMs into PSAC bargaining units (Section 58 application) is still before the Federal Public Sector Labour Relations Board, without a firm timeline for its resolution. In the meantime, having a seat at the common issues table is an opportunity for RCMP CMs to highlight the issues that impact them most before they formally join PSAC in 2020.

Treasury Board bargaining is a complex and important process which often involves months of negotiations before a collective agreement is reached. The input of RCMP civilian members at the common issues table will ensure their concerns are well-represented in bargaining.

* In compliance with PSAC regulations, the sub-committee was struck from the group of CMs who attended PSAC’s National Bargaining Conference in March 2018.

Sujets: Éditeur: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

RCMP civilian members have voice in Treasury Board bargaining

PSAC National News - jeu, 08/16/2018 - 16:27

Royal Canadian Mounted Police (RCMP) civilian members will have their voices heard during the next round of negotiations with the Treasury Board of Canada, their future employer, once deemed into the federal public service in 2020.

The RCMP CM sub-committee will join the Public Service Alliance of Canada’s (PSAC) common issues table when bargaining resumes in the Fall. Common issues are proposals that encompass the needs of all federal public service workers, including the need for greater work-life balance, improvements to pay and leave, and other important gains for workers.

The RCMP civilian member (CM) bargaining sub-committee* members are:
  • Shelley McLeod, PA Group, Civilian Member from “E” Division
  • Bruce McStay, PA Group, Civilian Member from “F” Division
  • Jeromey Schroeder, TC Group, Civilian Member from “F” Division
  • Debbie Willems, TC Group, Civilian Member from “K” Division

PSAC came to the table fully ready to bargain in July, but Treasury Board wasn’t prepared to engage in meaningful negotiations. PSAC has urged Treasury Board to return to negotiations in the fall intent on negotiating a contract that reflects the dedication and commitment of RCMP CMs and all federal public service workers.

The union’s application to place CMs into PSAC bargaining units (Section 58 application) is still before the Federal Public Sector Labour Relations Board, without a firm timeline for its resolution. In the meantime, having a seat at the common issues table is an opportunity for RCMP CMs to highlight the issues that impact them most before they formally join PSAC in 2020.

Treasury Board bargaining is a complex and important process which often involves months of negotiations before a collective agreement is reached. The input of RCMP civilian members at the common issues table will ensure their concerns are well-represented in bargaining.

* In compliance with PSAC regulations, the sub-committee was struck from the group of CMs who attended PSAC’s National Bargaining Conference in March 2018.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Parcs Canada : les membres des groupes d'équité sont invités à participer à la prochaine conférence nationale sur la négociation

Nouvelles de l'AFPC - mer, 08/01/2018 - 16:19

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) invite les membres des groupes d’équité à participer à la prochaine conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada.

L’invitation s’adresse aux militantes et militants des groupes d’équité (membres autochtones, racialisés, LGBTQ2+ et ayant un handicap), aux membres des comités régionaux des femmes (CRF) et aux jeunes militantes et militants de 35 ans ou moins.

Conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada

Du 25 au 27 septembre 2018

Hôtel Marriott Residence Inn, 161, rue Laurier, Ottawa, ON

Éléments : le Syndicat des employés et employées nationaux (SEN) et l’Union canadienne des employés des transports (UCET)

L’objectif de ces conférences est d’établir l’ordre de priorité des revendications qui seront abordées lors des prochaines rondes de négociation.

Il est crucial que tous les groupes participent au processus de négociation collective. C’est pourquoi nous encourageons les membres des groupes d’équité, les jeunes membres et les membres des CRF à participer aux conférences afin d’y soulever les questions d’équité importantes qui seront présentées à la table de négociation.

Comment s’inscrire?

Critères d’admissibilité à la conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada :

  • travailler pour Parcs Canada;
  • occuper une charge syndicale au sein du SEN ou de l’UCET, ou
  • faire preuve de militantisme syndical.

Ça vous intéresse? Présentez votre candidature avant le 17 août pour courir la chance de participer à la conférence.

Sujets: 

Parcs Canada : les membres des groupes d'équité sont invités à participer à la prochaine conférence nationale sur la négociation

PSAC National News - mer, 08/01/2018 - 16:19

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) invite les membres des groupes d’équité à participer à la prochaine conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada.

L’invitation s’adresse aux militantes et militants des groupes d’équité (membres autochtones, racialisés, LGBTQ2+ et ayant un handicap), aux membres des comités régionaux des femmes (CRF) et aux jeunes militantes et militants de 35 ans ou moins.

Conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada

Du 25 au 27 septembre 2018

Hôtel Marriott Residence Inn, 161, rue Laurier, Ottawa, ON

Éléments : le Syndicat des employés et employées nationaux (SEN) et l’Union canadienne des employés des transports (UCET)

L’objectif de ces conférences est d’établir l’ordre de priorité des revendications qui seront abordées lors des prochaines rondes de négociation.

Il est crucial que tous les groupes participent au processus de négociation collective. C’est pourquoi nous encourageons les membres des groupes d’équité, les jeunes membres et les membres des CRF à participer aux conférences afin d’y soulever les questions d’équité importantes qui seront présentées à la table de négociation.

Comment s’inscrire?

Critères d’admissibilité à la conférence nationale sur la négociation avec Parcs Canada :

  • travailler pour Parcs Canada;
  • occuper une charge syndicale au sein du SEN ou de l’UCET, ou
  • faire preuve de militantisme syndical.

Ça vous intéresse? Présentez votre candidature avant le 17 août pour courir la chance de participer à la conférence.

Topics: 

Members of equity groups encouraged to apply to upcoming Parks bargaining conference

Nouvelles de l'AFPC - mer, 08/01/2018 - 16:19

The Public Service Alliance of Canada (PSAC) is issuing a call-out for equity group members to attend the Parks National Bargaining Conference.

PSAC equity activists (Indigenous Peoples, racialized workers, LGBTQ2+ members, and members with disabilities), Regional Women's Committee (RWC) members, and young worker activists (35 years old or younger) are encouraged to apply:

Parks National Bargaining Conference

September 25 – 27, 2018

Marriott Residence Inn, 161 Laurier Street, Ottawa, ON

Components: Union of National Employees (UNE) and Union of Canadian Transportation Employees (UCTE)

Bargaining conferences bring together members to discuss and prioritize the issues that will be negotiated during the upcoming rounds of collective bargaining.

The participation of all groups is critical. We especially encourage equity group members, young workers and RWC members to participate in these upcoming conferences to ensure important equity issues are represented at the bargaining table.

How to apply

To attend the Parks National Bargaining Conference:

  • delegates must be employed by Parks Canada,
  • hold office in UNE or UCTE, or
  • or demonstrate evidence of union activism.

Please submit your application before August 17, 2018 to be considered for the upcoming conference.

Sujets: 

Members of equity groups encouraged to apply to upcoming Parks bargaining conference

PSAC National News - mer, 08/01/2018 - 16:19

The Public Service Alliance of Canada (PSAC) is issuing a call-out for equity group members to attend the Parks National Bargaining Conference.

PSAC equity activists (Indigenous Peoples, racialized workers, LGBTQ2+ members, and members with disabilities), Regional Women's Committee (RWC) members, and young worker activists (35 years old or younger) are encouraged to apply:

Parks National Bargaining Conference

September 25 – 27, 2018

Marriott Residence Inn, 161 Laurier Street, Ottawa, ON

Components: Union of National Employees (UNE) and Union of Canadian Transportation Employees (UCTE)

Bargaining conferences bring together members to discuss and prioritize the issues that will be negotiated during the upcoming rounds of collective bargaining.

The participation of all groups is critical. We especially encourage equity group members, young workers and RWC members to participate in these upcoming conferences to ensure important equity issues are represented at the bargaining table.

How to apply

To attend the Parks National Bargaining Conference:

  • delegates must be employed by Parks Canada,
  • hold office in UNE or UCTE, or
  • or demonstrate evidence of union activism.

Please submit your application before August 17, 2018 to be considered for the upcoming conference.

Topics: 

Conférence sur la négociation pour le groupe FB : invitation aux groupes d’équité

Nouvelles de l'AFPC - mer, 08/01/2018 - 16:08

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) invite les membres des groupes d’équité à participer à la conférence nationale sur la négociation pour le groupe Services frontaliers (FB).

L’invitation s’adresse aux militantes et militants des groupes d’équité (membres autochtones, racialisés, LGBTQ2+ et ayant un handicap), aux membres des comités régionaux des femmes (CRF) et aux jeunes militantes et militants de 35 ans ou moins.

Conférence nationale sur la négociation pour le groupe FB

Du 10 au 12 octobre 2018

Hôtel Marriott Residence Inn, 161, rue Laurier, Ottawa, ON

Élément : le Syndicat des douanes et de l’immigration (SDI)

L’objectif de ces conférences est d’établir l’ordre de priorité des revendications qui seront abordées lors des prochaines rondes de négociation.

Il est crucial que tous les groupes participent au processus de négociation collective. C’est pourquoi nous encourageons les membres des groupes d’équité, les jeunes membres et les membres des CRF à participer aux conférences afin d’y soulever les questions d’équité importantes qui seront présentées à la table de négociation.

Comment s’inscrire?

Critères d’admissibilité à la conférence nationale sur la négociation pour le groupe FB :

  • travailler à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC);
  • occuper une charge syndicale au sein du SDI, ou
  • faire preuve de militantisme syndical.

Ça vous intéresse? Présentez votre candidature avant le 17 août pour courir la chance de participer à la conférence.

Sujets: 

Conférence sur la négociation pour le groupe FB : invitation aux groupes d’équité

PSAC National News - mer, 08/01/2018 - 16:08

L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) invite les membres des groupes d’équité à participer à la conférence nationale sur la négociation pour le groupe Services frontaliers (FB).

L’invitation s’adresse aux militantes et militants des groupes d’équité (membres autochtones, racialisés, LGBTQ2+ et ayant un handicap), aux membres des comités régionaux des femmes (CRF) et aux jeunes militantes et militants de 35 ans ou moins.

Conférence nationale sur la négociation pour le groupe FB

Du 10 au 12 octobre 2018

Hôtel Marriott Residence Inn, 161, rue Laurier, Ottawa, ON

Élément : le Syndicat des douanes et de l’immigration (SDI)

L’objectif de ces conférences est d’établir l’ordre de priorité des revendications qui seront abordées lors des prochaines rondes de négociation.

Il est crucial que tous les groupes participent au processus de négociation collective. C’est pourquoi nous encourageons les membres des groupes d’équité, les jeunes membres et les membres des CRF à participer aux conférences afin d’y soulever les questions d’équité importantes qui seront présentées à la table de négociation.

Comment s’inscrire?

Critères d’admissibilité à la conférence nationale sur la négociation pour le groupe FB :

  • travailler à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC);
  • occuper une charge syndicale au sein du SDI, ou
  • faire preuve de militantisme syndical.

Ça vous intéresse? Présentez votre candidature avant le 17 août pour courir la chance de participer à la conférence.

Topics: 

FB bargaining: Members of equity groups encouraged to apply to upcoming conference

Nouvelles de l'AFPC - mer, 08/01/2018 - 16:02

The Public Service Alliance of Canada (PSAC) is issuing a call-out for equity group members to attend the Border Services (FB) National Bargaining Conference.

PSAC equity activists (Indigenous Peoples, racialized workers, LGBTQ2+ members, and members with disabilities), Regional Women's Committee (RWC) members, and young worker activists (35 years old or younger) are encouraged to apply:

FB National Bargaining Conference

October 10 – 12, 2018

Marriott Residence Inn, 161 Laurier Street, Ottawa, ON

Component: Customs and Immigration Union (CIU)

Bargaining conferences bring together members to discuss and prioritize the issues that will be negotiated during the upcoming rounds of collective bargaining.

The participation of all groups is critical. We especially encourage equity group members, young workers and RWC members to participate in these upcoming conferences to ensure important equity issues are represented at the bargaining table.

How to apply

To attend the FB National Bargaining Conference:

  • delegates must be employed by Canada Border Services Agency (CBSA),
  • hold office in CIU, or
  • demonstrate evidence of union activism.

Please submit your application before August 17, 2018 to be considered for the upcoming conference.

Sujets: 

FB bargaining: Members of equity groups encouraged to apply to upcoming conference

PSAC National News - mer, 08/01/2018 - 16:02

The Public Service Alliance of Canada (PSAC) is issuing a call-out for equity group members to attend the Border Services (FB) National Bargaining Conference.

PSAC equity activists (Indigenous Peoples, racialized workers, LGBTQ2+ members, and members with disabilities), Regional Women's Committee (RWC) members, and young worker activists (35 years old or younger) are encouraged to apply:

FB National Bargaining Conference

October 10 – 12, 2018

Marriott Residence Inn, 161 Laurier Street, Ottawa, ON

Component: Customs and Immigration Union (CIU)

Bargaining conferences bring together members to discuss and prioritize the issues that will be negotiated during the upcoming rounds of collective bargaining.

The participation of all groups is critical. We especially encourage equity group members, young workers and RWC members to participate in these upcoming conferences to ensure important equity issues are represented at the bargaining table.

How to apply

To attend the FB National Bargaining Conference:

  • delegates must be employed by Canada Border Services Agency (CBSA),
  • hold office in CIU, or
  • demonstrate evidence of union activism.

Please submit your application before August 17, 2018 to be considered for the upcoming conference.

Topics: 

Pages

Subscribe to Syndicat des employé-e-s des Anciens combattants agrégateur