PSAC National News

Subscribe to PSAC National News feed
Updated: 2 hours 48 min ago

Phénix : La fin des mesures incitatives risque d’augmenter l’arriéré de cas

Thu, 07/04/2019 - 10:42

Le gouvernement Trudeau refuse de renouveler le protocole d’entente sur le recrutement et le maintien en poste de conseillers en rémunération, compromettant ainsi le traitement des problèmes de paye causés par Phénix. 

En août 2017, l’AFPC et l’employeur ont négocié un ensemble de mesures incitatives à l’intention des conseillères et conseillers en rémunération (anciens et actuels) qui ont accepté de rester au Centre des services de paye de la fonction publique, bien que leur travail soit extrêmement stressant en raison de l’énorme arriéré de cas.  

Depuis, l’AFPC ne cesse de réclamer que le gouvernement prolonge la durée du protocole d’entente jusqu’à ce que le système de paye Phénix soit stabilisé et que l’arriéré soit résorbé. Peine perdue : le gouvernement n’a rien fait. 

« C’est scandaleux que le gouvernement n’ait pas renouvelé ce protocole d’entente, qui a expiré quelques semaines après que le directeur parlementaire du budget ait déclaré que le cauchemar Phénix ne prendra fin qu’en 2023 au plus tôt », déplore Chris Aylward, président national de l’AFPC. « Trudeau dit que réparer Phénix est une priorité, mais son inaction en dit long. » 

Comme l’explique Donna Whalen, conseillère en rémunération au Centre de paye à Miramichi depuis son ouverture, il y a sept ans : « On se sent valorisé en recevant cet argent. On nous dédommage ainsi pour toutes les heures supplémentaires que nous consacrons aux personnes qui sont aux prises avec des problèmes de paye. Oui, c’est stressant et très dur sur le moral; il faut faire beaucoup d’heures supplémentaires, mais il ne faut pas perdre de vue notre tâche : régler les problèmes de paye. C’est une claque en pleine face pour les conseillers en rémunération. » 

L’AFPC fera tout en son pouvoir pour que le protocole d’entente sur le recrutement et le maintien en poste des conseillers en rémunération soit renouvelé. Nous ferons des pressions sur le gouvernement pour qu’il agisse dans les plus brefs délais. 

Contexte  

Lorsque le gouvernement conservateur a centralisé ses services d’administration de la paye, il a licencié des centaines de conseillers en rémunération et perdu, du coup, une imposante somme d’expertise et de connaissances. Lorsque Phénix a été déployé en 2016, il n’y avait pas assez de personnel capable de régler les problèmes. 

En août 2017, l’AFPC et le Conseil du Trésor ont conclu un protocole d’entente sur le recrutement et le maintien en poste des conseillers en rémunération. Leur objectif : que le gouvernement ait suffisamment de personnel pour régler les problèmes de paye causés par Phénix. Les conseillers en rémunération ont ainsi eu droit à une somme forfaitaire de 4 000 $ et à des heures supplémentaires rémunérées à temps double. Le protocole d’entente est venu à échéance en juin 2019. 

Plus d’info sur le protocole d’entente. 

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Phoenix: Government risks increase in case backlog with end of incentives for pay staff

Thu, 07/04/2019 - 10:36

The Trudeau government has refused to renew an incentive package for the recruitment and retention of federal compensation advisors, jeopardizing the ability to resolve Phoenix cases for hard working public service employees. 

The incentive package, first negotiated by the Public Service Alliance of Canada (PSAC) in August 2017, ensured that former and current compensation advisors would receive incentives in exchange for remaining in high-stress assignments at the Public Service Pay Centre, which continues to struggle with a massive backlog of cases. 

PSAC has repeatedly requested that the government extend the duration of the incentive package until such time as the Phoenix Pay System is stabilized and the case backlog is resolved, but the government has failed to act. 

“It’s outrageous that the government has allowed this agreement to expire mere weeks after the Parliamentary Budget Officer stated that public service workers will be stuck with Phoenix until at least 2023,” said Chris Aylward, PSAC National President. “Trudeau says fixing the Phoenix crisis is a priority but these actions speak louder than words.” 

“The incentives make us feel appreciated and compensate us for all the extra hours we put in to help people struggling with Phoenix pay problems,” explained Donna Whalen, a compensation advisor at the Miramichi Pay Centre since it opened seven years ago. “It’s stressful, emotionally draining work that requires frequent overtime, but we need to stay focused on resolving everyone’s pay issues. This is a slap in the face to pay staff.” 

PSAC is committed to restoring the recruitment and retention incentive package for pay advisors and will be pressing the government to resolve the situation in the coming days. 

Background  

When the former Harper Conservative government consolidated the federal public service pay system, hundreds of compensation advisors were laid off. The expertise and experience of those workers was lost and when Phoenix went live in 2016, there were not enough staff to deal with the problems it caused. 

In August 2017, PSAC negotiated a Memorandum of Understanding (MOU) with Treasury Board to address recruitment and retention of compensation advisors to ensure the government has enough staff resources to deal with Phoenix pay problems. Measures included an incentive payment of $4,000 and double-time compensation for overtime. The terms of the MOU expired in June 2019. 

Learn more about the MOU. 

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Serez-vous l’un des gagnants de 2019?

Tue, 07/02/2019 - 14:00

Cette année AGR aimerait récompenser ses clients avec un concours spécial. Tous les membres de l’AFPC qui sont clients d’AGR sont automatiquement inscrits à un tirage pour gagner un de trois IPad Air. De plus, chaque fois que vous nous recommandez un client potentiel, vous augmentez vos chances de gagner. Chaque référence client vous donne une chance supplémentaire de gagner.  Nous ferons 3 tirages pendant l’année.

Vous n’êtes pas encore client? Faites une demande de soumission.  Non seulement vous verrez combien vous pourriez économiser, mais votre demande de soumission vous donne une chance de gagner une croisière d’une valeur de 4000 $.

Les membres bénéficient de tarifs privilégiés – jusqu’à 45 % d’économies – ainsi que d’une foule d’avantages :

  • Des rabais jusqu’à 500 $ s’ils assurent leur habitation et leur auto
  • Des paiements mensuels sans frais
  • Une gamme complète de protections – habitation, auto, motocyclette, véhicule récréatif, bateau
  • Un service d’assistance téléphonique gratuit pour des questions d’ordre juridique, médical et résidentiel.

Inscrivez-vous en ligne à afpcassurance.com ou appelez au 1 844 400-2372. Bonne chance!

L’assurance d’être bien protégé

Depuis 1985 les membres de l’AFPC peuvent compter sur le soutien indéfectible et les conseils d’experts d’AGR.

Saviez-vous également que lorsque les membres achètent leur assurance auprès d’AGR, ils obtiennent non seulement d’importants rabais, mais l’AFPC en bénéficie également?  Chaque année, les contributions financières fournies par le programme d’assurance contribuent à soutenir nos initiatives à travers le pays.  Tout le monde y gagne!

Parlant de gagner, chaque année, AGR tient des concours pour remercier leurs clients et les membres de l’AFPC.

Cette année, les grands gagnants de notre concours sont :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lynda Mc Collough de Shawinigan, qui a gagné le prix de 4000 $!

 

 

 

 

 

 

 

 

Mary Bryson de Ottawa, qui a gagné le prix de 2000 $!

Félicitations aux deux gagnants!

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Banner

Will 2019 be your year to win?

Tue, 07/02/2019 - 13:40

Once again, this year AGR wants to reward its clients with a special contest. All PSAC members who are AGR clients are automatically entered in a draw to win one of three Ipad Air tablets. They can increase their chances by referring other members. Every client referral gives them an extra chance to win. There will be three draws during the year.

Not yet a client? Just ask AGR for a no-obligation quote.  Not only will you see just how much you could save, every quote means a chance to win a cruise worth $4000!

Members have access to exclusive group rates of up to 45% off regular prices as well as other benefits, such as:

  • Save up to $500 when insuring both home and auto
  • No-charge monthly payments
  • Complete suite of products - home, car, motorcycle, RV, boat
  • Free access to legal, home and health information

Enter the contests at psacinsurance.com or call 1-844-400-PSAC. Good luck!

Everyone wins!

Since 1985, PSAC members have always been able to count on AGR’s expert advice knowing that they were backed by their union.

Did you also know that when members purchase their insurance from AGR, they not only get great rebates, but PSAC also benefits? Every year, the funds provided by the insurance program help support PSAC’s initiatives across Canada. Everybody wins!

Speaking of winning, every year AGR holds contests to reward members for their business.

The Grand Prize winners this year were:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lynda McCullough of Shawinigan who won $4000

 

 

 

 

 

 

 

 

Mary Bryson from Ottawa who won $2000!

Congratulations to both!

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Banner

Mois de la Fierté : l'histoire de Jennifer

Fri, 06/28/2019 - 19:10

Jennifer Jeaurond travaille pour le gouvernement fédéral dans les domaines des politiques, du droit et de la réglementation depuis 15 ans. Elle est vice-présidente du Comité Fierté de l’AFPC-RCN.

C’est avec passion qu’elle sert et défend la communauté LGTBQ2+, que ce soit à titre de fonctionnaire ou de bénévole dans la communauté. Elle a tenu des kiosques d’information pour la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie dans les ministères fédéraux et continue de lutter pour l’inclusion des personnes LGBTQ2+ au sein de Justice Canada.

Jouant un rôle prépondérant pour éradiquer la stigmatisation et la discrimination au travail, elle a mis sur pied des ateliers, des séances d’information et des ressources éducatives dans les deux langues officielles pour tous les employés de Justice Canada. Elle anime activement des formations à l’intention des cadres supérieurs pour les aider à inclure les personnes non binaires en milieu de travail. Durant le Mois de la Fierté, en collaboration avec une personne avec qui elle travaille, elle a lancé l’initiative Espace positif à Justice Canada, qui offre aux membres du personnel LGBTQ2+ et leurs alliés l’occasion de se rencontrer et d’échanger.

Jennifer adore faire du bénévolat. Elle a organisé et dirigé de nombreuses campagnes de bienfaisance aux échelons fédéral et municipal, notamment des campagnes de financement pour Centraide et un magasin d’articles d’occasion dans les édifices fédéraux, dont la totalité des profits est versée à une communauté autochtone dans le besoin.

Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Left Quarter

Pride month: Jennifer's story

Fri, 06/28/2019 - 19:07

Jennifer Jeaurond has been employed with the federal government working in the areas of policy, law and regulation for the past 15 years. She is the vice-chair of the PSAC Pride Committee for the National Capital Region.

Jennifer passionately serves and advocates for the LGTBQ2+ community — whether in the public service or as a dedicated community volunteer. She has run information booths for International Day Against Homophobia and Transphobia in federal government departments and continues to fight for LGBTQ2+ inclusion within Justice Canada.

As a leader in eradicating stigma and discrimination in the workplace, she has developed workshops, information sessions and educational resources in both official languages for all Justice Canada employees. She actively facilitates training initiatives for senior management to provide resources on non-binary inclusion in the workplace. This Pride month, she and a co-worker launched the ‘Justice Positive Space Initiative’ which provides LGBTQ2+ staff and allies an opportunity to connect and learn from one another.

Jennifer loves to volunteer and has organized and ran multiple charitable campaigns at the federal and municipal levels, including fundraising for United Way and organizing a thrift shop initiative within federal buildings, with 100 per cent of profits going to a First Nations community in need.

Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Left Quarter

L’AFPC rend un dernier hommage à Sandra Lockhart

Fri, 06/28/2019 - 09:49

Ceux qui connaissaient Sandra Lockhart se doutent bien du portrait de cette grande dame que brosseront les prochaines lignes. On se souvient avant tout d’une femme forte et courageuse qui a fait sa place dans le monde. Elle était très généreuse de sa personne, malgré toutes les épreuves qu’elle a dû traverser au cours de sa vie.

Tout ce qu’elle faisait, elle le faisait par pur amour. Elle adorait sa famille, des générations qui l’ont précédée à celles qui lui succéderont. Sur la voie rouge qu’elle a suivie toute sa vie, la sagesse de ses ancêtres et de ses aînés a guidé chacun de ses pas. Pour elle, le véritable amour est une prière et une promesse sans fin : un dévouement implacable envers l’âme de nos êtres chers et de la terre mère.

Outre son sens profond de justice sociale, elle avait une volonté inébranlable d’incarner le changement qu’elle voulait voir dans le monde. Elle a consacré temps et énergie à diverses organisations. Elle a siégé au comité directeur de l’Alliance féministe pour l’action internationale et au conseil d’administration du Conseil des Canadiens. Elle a fait du bénévolat pour des organismes qui luttent contre la pauvreté et la violence familiale et qui offrent des services aux victimes. Elle a aussi été l’une des membres fondatrices de l’établissement de recherche Institute for Circumpolar Health Research.

On ne saurait dresser la liste de toutes ses interventions au sein de l’AFPC tellement sa contribution a été grande. Mentionnons toutefois son rôle de vice-présidente exécutive régionale du Nord, de membre du Cercle national des peuples autochtones, de vice-présidente du Conseil de région et de représentante de l’AFPC à la Fédération du travail des Territoires du Nord.

En 2003, Sandra a remporté le prix Helen Kelly Gibson. Créé par le fils de Mme Gibson, un médecin des Territoires du Nord-Ouest, ce prix est remis à une finissante du programme de sciences infirmières du Collège Aurora qui a dû surmonter de nombreuses difficultés pour terminer ses études, tout comme Mme Gibson avant elle.

Dix ans plus tard, Sandra recevait la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, un prix commémoratif remis à des Canadiennes et à des Canadiens pour leurs contributions et leurs réalisations. Cette distinction lui a été décernée pour tout le travail qu’elle a fait au nom de divers organismes syndicaux et autochtones.

Sandra n’aurait pas voulu qu’on dresse la liste de ses réalisations. Elle était comme ça. Mais nous, nous croyons que son engagement et son dévouement sans faille peuvent servir d’inspiration aux prochaines générations de femmes leaders autochtones. Elle nous manquera terriblement.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

PSAC remembers Sandra Lockhart

Fri, 06/28/2019 - 09:45

If you knew Sandra Lockhart, you would already have a sense of the thoughts that will be presented on this page. You would know that one of the first things that comes to mind when bringing her memory forward is the courage and strength that she demonstrated as she moved through the world. You would have marveled at the way she had so much to give, even after life had taken so much out of her.

In everything she did, Sandra was guided by the purest and strongest feelings of love. She loved her family – past, present and future. She used the wisdom of the ancestors and elders to guide her through every step of the Red Road she travelled and lived by. She knew that real love is a prayer and an unending promise: a relentless dedication to the soul of your loved ones and to the soul of the planet.

Sandra didn’t just have a strong sense of social justice, she had an unwavering desire to be the change she wanted to see in the world. She gave of her time and energy to a variety of organizations:  she sat on the steering committee of the Feminist Alliance for International Action and was a member of the board of directors for the Council of Canadians. She volunteered for agencies that fought to end poverty and family violence and that provide services to victims. She was also a founding member of the Institute for Circumpolar Health Research.

Her active involvement with PSAC are almost too lengthy to list, but to name a few:  she was the Alternate Regional Executive Vice-President for the North, a member of the National Indigenous Peoples Circle, Regional Council Vice-President and she represented the union at the Northern Territories Federation of Labour.

Sandra was the recipient of the 2003 Helen Gibson Award. A North West Territories physician, Dr. Gibson created the award to honor his mother who struggled to overcome many obstacles to complete her nursing education. The award is given to a graduate from the Aurora College Nursing Program who has overcome similar obstacles and successfully completed the nursing program.

Ten years later, Sandra received the Queen Elizabeth II Diamond Jubilee Medal, a commemorative medal served to honor significant contributions and achievements by Canadians.  Sandra was presented the award for the work done on behalf of labour and Indigenous organizations.

Sandra would not have wanted us to share this list of accomplishments - that’s the way she was - but we believe her level of commitment and dedication can continue to serve as an inspiration for the next generation of Indigenous women leaders. She will be terribly missed.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Pages