PSAC National News

Subscribe to PSAC National News feed
Updated: 57 min 20 sec ago

FB : La médiation échoue

2 hours 57 min ago

Plus tôt cette année, notre équipe de négociation pour le groupe FB avait demandé la formation d’une commission de l’intérêt public (CIP) lorsque les pourparlers avec le Conseil du Trésor et l’ASFC s’étaient enlisés.

En mai, la Commission des relations de travail et de l’emploi dans la fonction publique (CRTEFP) a nommé le président de la CIP. Ce dernier a ensuite fixé les dates d’audience : les 17 et 18 octobre ainsi que les 2, 6 et 23 novembre.

Dès qu’ils ont connu les dates, notre équipe de négociation et le Conseil du Trésor ont convenu, avec l’accord du président de la CIP, de consacrer les deux premières rencontres à la médiation. Ainsi, les 17 et 18 octobre, les parties ont abordé les questions en suspens. Cette démarche – essayer la médiation au début d’une CIP ou du processus d’arbitrage – n’a rien d’inhabituel.

Malheureusement, la médiation a échoué. Le Conseil du Trésor et l’ASFC sont restés sur leur position, y compris en ce qui concerne les salaires, les horaires de travail, les mesures disciplinaires, les congés et la protection de nos emplois.

Le résultat? Les discussions ont été rompues et notre équipe se prépare maintenant en vue de l’audience qui aura lieu devant la CRTEFP dans deux semaines.

L’objectif de notre syndicat et de notre équipe de négociation ne change pas : négocier une bonne convention collective pour les membres de l'AFPC/SDI du groupe FB. Nous voulons que l’employeur nous accorde finalement la parité avec les travailleuses et travailleurs d’autres organismes d’exécution de la loi.

Dès que nous aurons des nouvelles, nous vous tiendrons au courant. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec la présidence de votre succursale.

Topics: 

FB mediation talks break down

3 hours 28 sec ago

Our PSAC/CIU bargaining team for the FB group filed for a Public Interest Commission (PIC) earlier this year when we reached impasse in negotiations with Treasury Board/CBSA.

At the end of May the Public Service Labour Relations and Employment Board (PSLREB) appointed a Chair of the PIC. Subsequently the Chair set dates for the PIC process – October 17th and 18th, November 2nd, 6th and 23rd.

Once the dates were set our bargaining team and the Treasury Board agreed, with the support of the Chair, to use the first two dates (October 17th and 18th) to engage in mediation in order to make progress on the issues outstanding. It is common during PIC or arbitration processes for there to be mediation at the outset.

Unfortunately we made no progress in mediation, with Treasury Board and the CBSA demonstrating no movement on the issues raised by our team in bargaining, including critical matters related to wages, hours of work, discipline, leave and protections for our jobs.

As a result, mediation talks have broken down and our team is now preparing to go to hearing at the Labour Board in two weeks.

Our union and our bargaining team remain committed to achieving a fair contract for PSAC/CIU members in the FB bargaining unit, one that addresses the issues we’ve raised with respect to achieving parity with other law enforcement agencies.

We’ll be sure to provide updates as things progress. If you have questions be sure to follow up with your CIU Branch President.

Topics: 

L’AFPC et la Banque du Canada échangent leurs propositions

Fri, 10/13/2017 - 16:37

La convention collective de l’AFPC avec la Banque du Canada (section locale 71250) est arrivée à échéance en décembre 2016. Le 15 décembre 2016, le syndicat a présenté un avis de négocier à l’employeur. La première séance de négociation a eu lieu du 12 au 14 septembre dernier à Ottawa où les parties ont échangé leurs propositions. Malheureusement, nous constatons que l’employeur exige surtout des concessions qui sont, aux yeux de l’AFPC, tout simplement inacceptables.

Dès la première séance, la direction de la Banque a été informée qu’elle ne pouvait modifier les conditions de travail (comme à l’horaire de travail) durant le processus de négociation sans consulter le syndicat. Malgré cela, elle a unilatéralement décidé de les modifier. L’AFPC envisage donc de déposer une plainte pour pratique déloyale de travail afin que l’employeur cesse cette violation du processus de négociation collective.

Vous trouverez ci-dessous les derniers documents de référence, y compris les propositions de négociation de l’AFPC et de la Banque. (Veuillez noter que la Banque n’a pas encore fait parvenir la version française de ces documents à l’AFPC. Dès que nous l’obtiendrons, nous l’afficherons au même endroit.)

Topics:  Attachments:  bank_of_canada_security_union_proposals_august_2017_-_fr.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

PSAC and Bank of Canada exchange proposals

Fri, 10/13/2017 - 16:21

PSAC’s collective agreement with the Bank of Canada for Local 71250 expired in December 2016 and PSAC served the Bank with a Notice to Bargain on December 15, 2016. The first bargaining session was held on September 12-14 in Ottawa and each party exchanged its bargaining demands. Regrettably, the Bank of Canada’s proposal includes mostly concessions, which are unacceptable to PSAC.

Although the Bank’s management was warned at the first bargaining session not to change working conditions (e.g., schedules) during the negotiations process without consultation with PSAC, it has nevertheless unilaterally imposed changes. PSAC is currently considering filing an Unfair Labour Practice complaint to stop this violation of the collective bargaining process.

The latest reference documents, including bargaining proposals from PSAC as well as the Bank, are available below. (Note that PSAC is still waiting for the Bank to provide its documents in French. We will post the translated document once we receive it.)

Topics:  Attachments:  bank_of_canada_er_proposals_-_e.pdf bank_of_canada_security_union_proposals_august_2017_-_e.pdf Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Demandeurs d’asile : le gouvernement doit embaucher plus de personnel

Thu, 10/12/2017 - 14:49

L’AFPC demande au gouvernement fédéral de régler les problèmes organisationnels et liés à la charge de travail occasionnés par l’arrivée massive de demandeurs d’asile en provenance des États-Unis. Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, et le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, doivent prendre leurs responsabilités et résoudre une fois pour toutes ces problèmes persistants. 

« Il n’y a pas assez d’intervenants de première ligne, déplore la présidente nationale de l’AFPC, Robyn Benson. Et selon nos membres, c’est un vrai cauchemar organisationnel. »

Ainsi, les employés d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et ceux de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié (CISR) se sont vu confier de nouvelles tâches. Ils ont été forcés de prendre des dispositions familiales en fonction de leurs nouveaux horaires de travail. Puis, on leur a annoncé que les plans avaient encore changé. La confusion qui règne quant à l’attribution des tâches et les problèmes de communication au travail font vivre beaucoup de stress à ces membres de l’AFPC qui sont des employés de première ligne.

Nos membres à l’Agence des services frontaliers (ASFC) soutiennent qu’il faut davantage de ressources, dont des agents des services frontaliers supplémentaires. De nouveaux travailleurs ont été embauchés, mais ils ne sont pas assez nombreux. Le gouvernement libéral n’a pas restauré les postes qui ont été abolis sous le gouvernement Harper, de sorte qu’aujourd’hui, on demande à ces employés de faire plus avec moins. 

« Les gens qui arrivent au Canada, particulièrement ceux qui sont en détresse, méritent d’être traités avec dignité, affirme la présidente Benson. Nos membres font de leur mieux, mais sans ressources supplémentaires, en l’absence de directives claires de l’employeur et sans installations adéquates, ces travailleuses et travailleurs continueront d’être aux prises avec une situation de crise au travail. » 

L’AFPC encourage les ministres responsables d’IRCC, de la CISR et de l’ASFC à écouter leurs employés en ce qui a trait aux problèmes à régler. Comme toujours, pour pouvoir offrir des services publics de qualité, il est essentiel d’être à l’écoute des personnes qui sont au cœur de l’action et des syndicats qui les représentent. 

Topics: 

Government must address staffing issues to smooth refugee process

Thu, 10/12/2017 - 14:48

PSAC is calling on the federal government to address organizational and workload issues resulting from the influx of asylum seekers from the United States. Public Safety Minister Ralph Goodale and Immigration, Refugees and Citizenship Minister Ahmed Hussen must take responsibility for fixing these persistent problems.

“There are not enough front-line workers,” said PSAC National President Robyn Benson. “And, from what we are hearing from our members, it is an organizational nightmare.”

Employees at Immigration, Refugees and Citizenship Canada (IRCC) and the Immigration and Refugee Board (IRB) have been given new assignments, made family arrangements to accommodate their new schedules, and are then told the plans have changed again. Confusion over assignment of duties and failures of communication in the workplace are also putting undue stress on these PSAC members working on the front lines.

Our members at Canada Border Services Agency (CBSA) say more resources are needed, including more Border Services Officers. The number of new workers being hired is insufficient. Harper-era job cuts have not been restored by the current Liberal government, and these workers are being asked to do more with less.

“People arriving in Canada, particularly those in duress, deserve to be treated with dignity,” said Benson. “Our members are doing their best. However, without additional resources, clear directions from management, and adequate facilities, these workers will continue to face a workplace crisis.”

PSAC encourages the Ministers responsible for IRCC, IRB and CBSA to listen to their employees about the specific issues that need to be addressed. As always, listening to the people doing the work, and the unions representing them, is crucial to delivering quality public services. 

Topics: 

Intégration des membres civils de la GRC à la fonction publique : Des précisions du Conseil du Trésor

Thu, 10/12/2017 - 10:04

Le président du Conseil du Trésor a clarifié récemment, dans une lettre adressée à l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), plusieurs des questions en suspens concernant les membres civils (MC) de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui seront intégrés sous peu à la fonction publique fédérale.

C’est à compter du 26 avril 2018, en effet, que ces personnes deviendront fonctionnaires fédéraux.

La position de l’AFPC et le Syndicat des employés du Solliciteur général (SESG) est claire : les membres civils ne devraient pas subir de répercussions négatives parce qu’ils se joignent à un syndicat et à la fonction publique. Selon nous, leurs conditions d’emploi devraient être un droit acquis qui a préséance sur les compressions prévues.

« Si nous ne protégeons pas leurs droits acquis, nous craignons que certains membres perdent leurs droits et avantages actuels », a déclaré Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC dans une lettre au Conseil du Trésor. C’est inadmissible. Cela dénote un manque de respect à l’endroit des membres civils.

Voici la réponse de Scott Brison à certaines des inquiétudes soulevées par l’AFPC :

  1. La nouvelle convention collective ne doit pas faire de perdants.L’âge de la retraite ne changera pas. Les MC pourront contribuer aux régimes d’assurance et d’avantages sociaux de l’employeur sans qu’il n’y ait interruption de service. Ils auront accès à toutes les offres d’emploi, promotions et possibilités d’avancement au sein de la fonction publique.
    Le gouvernement du Canada n’entend pas modifier unilatéralement les conditions d’emploi. L’AFPC et l’employeur mettent au point un processus pour négocier le traitement des conditions de travail différentes propres aux membres civils.
     
  2. Tous les membres civils de la GRC devraient recevoir les mêmes augmentations salariales que celles consenties aux membres réguliers.CT : Les taux de rémunération des membres civils seront égaux à ceux d’autres groupes de fonctionnaires. Comme l’a expliqué le ministre Brison dans sa lettre : « La majorité d’entre eux recevront leur augmentation dès que les conventions collectives de ces groupes auront été signées ». Signalons que les conventions collectives des groupes PA, EB, TC et SV ont été signées le 14 juin dernier.Les conditions de travail du groupe Service techniques (TC) s’appliqueront aux PO, un groupe qui n’est pas représenté à l’heure actuelle.
     
  3. Les membres civils qui sont affectés au groupe Soutien aux opération policières (PO) devraient bénéficier de la même protection.

CT : « On appliquera les rajustements salariaux pour les MC appariés dès que les conventions collectives seront signées », a ajouté le ministre Brison. [Les ententes de principe ont été ratifiées depuis que le ministre a répondu. Nous attendons que les paiements rétroactifs soient traités.]
Les PO auront-ils droit à un rajustement salarial? Si oui, comment procédera-t-on? Le Conseil du Trésor n’a pas encore pris de décision à cet égard.
Le Conseil du Trésor attend l’autorisation de la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral pour accorder aux groupes LES et PO les mêmes augmentations salariales que celles consenties aux TC.

Pour en savoir plus, visiter notre FAQ pour les membres civils (MC) de la GRC.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Treasury Board clarifies deeming of Civilian RCMP members into public service

Thu, 10/12/2017 - 09:53

A recent letter from the president of the Treasury Board to the Public Service Alliance of Canada (PSAC) helps to clarify many of the outstanding issues related to the deeming of Civilian Members (CMs) in the Royal Canadian Mounted Police (RCMP) into the federal public service.

RCMP civilian members will be deemed into the Public Service Employment Act on April 26, 2018.

PSAC and the Union of Solicitor General Employees (USGE) believe that employees should not suffer a negative impact because of this process, and that their existing terms and conditions of employment should be “grandparented” where reductions would otherwise occur.

“Without an agreement to "grandparent" these employees, we are concerned that some may lose rights and benefits that they currently have,” said Robyn Benson, PSAC National President in a letter to Treasury Board President Scott Brison. “This is unacceptable and does not show these valued employees the respect that they deserve.”

PSAC raised several concerns, which were addressed by Minister Brison:

  1. No employee should be worse off under a new collective agreement.
    Deemed employees will maintain their existing retirement age and join the employer’s insurance and benefit plans without any lapse of service. Employees will also have full opportunities for career mobility and advancement in the broader public sector. The Government of Canada has no plans to undertake unilateral changes to terms and conditions. PSAC is working with the employer on a process to negotiate the treatment of differences found in CMs’ terms and conditions.
     
  2. All RCMP civilian members should receive the pay package afforded to regular RCMP members.
    TB: The rates of pay for civilian members are pay matched to the rates of pay of similar groups within the public service. “The majority of CMs will receive pay increases once the collective agreements for these groups are signed,” stated Minister Brison in his letter.
    The collective agreements of the PA, TC, SV, and EB groups have since been signed, on June 14, 2017.
     
  3. CMs from the Police Operations Support (PO) group should also benefit from the same protection.
    TB: The terms and conditions for the PO group, which is currently unrepresented, will follow those outlined in the Technical Services (TC) group’s collective agreement.

“Once collective agreements are ratified, salary adjustments for pay-matched CMs can begin,” stated Minister Brison. [Since Minister Brison’s response, the tentative agreements have been ratified; we currently await processing of retroactive payments.] 
The Treasury Board has not yet issued a decision on whether and how rates of pay will be adjusted for PO members.
The Treasury Board is awaiting the consent of the Federal Public Sector Labour Relations Board to implement pay increases in the LES and PO groups that would match the increases of the TC group.

For more information about the deeming process, please see our Q&A for RCMP Civilian Members.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Différend avec l’ARC sur les salaires : l’arbitre est nommé

Wed, 10/11/2017 - 13:45
Les parties étant incapables de s’entendre, la CRTESPF nomme l’arbitre. 

En mai, notre équipe de négociation AFPC-SEI et l’Agence du revenu du Canada ont discuté des augmentations salariales pour 2014 et 2015, conformément à la convention collective signée l’an dernier. Les parties n’ayant pas réussi à s’entendre, elles auront donc recours à l’arbitrage, comme le prévoient le contrat de travail et la loi. 

Cet été, les parties ont convenu d’un processus d’arbitrage après de longues discussions. Malheureusement, elles n’ont pas pu s’entendre sur le choix de l’arbitre et c’est donc la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral (CRTESPF) qui a choisi pour nous, conformément à notre entente. 

En ce moment, nous tentons de fixer la date d’audience. Une fois que ce sera fait, nous ne manquerons pas de vous en informer. Entre-temps, si l’ARC obtient un mandat de négociation, nous retournerons à la table. Autrement, nous continuerons sur la voie de l’arbitrage. 

Parallèlement, les préparatifs avancent en vue de la négociation de notre prochaine convention collective. Le Comité de négociation collective du SEI passe en revue les revendications que les membres de partout au pays ont remises à leur section locale cette année. L’équipe de négo sera formée cet automne. 

Soyez à l’affût et participez!

Dès qu’il y aura du nouveau, nous vous en ferons part. Pour vous tenir au courant, allez en ligne et le site web nationale de l'AFPC. Si vous avez des questions, communiquez avec le président ou la présidente de votre section locale. 

Les membres de l’AFPC-SEI à l’ARC: Solidaires pour un contrat équitable 

Topics: Publisher: 

Arbitrator named for wage dispute with CRA

Wed, 10/11/2017 - 13:39
Parties unable to agree on arbitrator – Labour Board assigns one in dispute.

 In May our PSAC/UTE Bargaining Team met with the CRA to discuss wage increases for 2014 and 2015, consistent with our collective agreement signed last year. Because we were unable to reach an agreement over the two days we therefore proceeded to next step under our contract and the law – to discuss and agree upon an arbitration process. 

During the summer the parties met and had several discussions concerning an arbitration process. Once one was agreed upon we set about selecting an arbitrator. Because the parties were not able to ultimately agree on which arbitrator should hear our case, the Public Service Labour Relations and Employment Board has selected one for us, consistent with our agreement. 

We are now in the process of setting a hearing date. Once a date has been selected we’ll be sure to provide an update. Should the CRA receive a mandate to resume negotiations with us, we will be prepared to set dates and return to the bargaining table. Otherwise we will await our hearing date. 

In the meantime, preparations continue for the negotiation of our next collective agreement. The UTE Collective Bargaining Committee is reviewing the membership demands submitted by locals across the country earlier this year. A Negotiating Team will be established later this fall for the upcoming round. 

Stay informed and get involved

We will continue to update as things progress. Be sure to go to visit UTE's website and PSAC's national page for updates. Also, should you have any questions please contact your UTE Local President. 

 PSAC/UTE members at Canada Revenue Agency: United for a Fair Contract 

Topics: Publisher: 

Sondage auprès des membres de l’AFPC par Environics Research

Tue, 10/10/2017 - 14:12

L’AFPC a demandé à Environics Research de réaliser un sondage en ligne auprès de ses membres.

Language French Feature Image:  Link to content:  En savoir plus Publication Date:  Tuesday, October 10, 2017 - 2:00pm

PSAC surveying members through Environics

Tue, 10/10/2017 - 14:11

PSAC has commissioned the Environics Research Group to conduct an online survey with PSAC members.

Language English Feature Image:  Link to content:  Read More Publication Date:  Tuesday, October 10, 2017 - 2:00pm

Parcs Canada : reprise des négociations le 17 octobre

Tue, 10/10/2017 - 10:11

Notre équipe de négociation sera de retour à la table avec Parcs Canada du 17 au 20 octobre, à Ottawa. Nous sommes déterminés à obtenir une convention collective juste et équitable.

Le point sur les dernières négociations :
  • L’employeur a présenté une offre globale qui, à notre avis, ne règle pas toutes les questions en suspens liées à la rémunération.
  • Nous avons répondu à l’offre de l’employeur et revu certaines de nos revendications.
  • À la fin de la semaine, les parties avaient réglé un certain nombre de questions.
Soyez informés et participez :

Passez le mot! Ensemble, nous pouvons continuer à faire pression sur l’employeur et nous opposer à ses demandes de concession!

Topics:  Image Placement:  Top Right Half

Parks Canada bargaining resumes October 17

Tue, 10/10/2017 - 10:07

Our bargaining team will resume negotiations with Parks Canada from October 17 - 20, 2017 in Ottawa. Our team is committed to reaching a fair renewal of your collective agreement.

Last time at the table:
  • The employer tabled what they characterized as a comprehensive offer, which the team recognized fell short in addressing all of the outstanding compensation issues.
  • Our team provided a response to the employer’s package, including updated positions on the union proposals.
  • By the end of the week, the parties reached an agreement on a number of proposals, which were then signed off.
Stay informed and get involved:

Spread the word so we can keep the pressure on the employer and fight back against their concessions!

Topics:  Image Placement:  Top Right Half

Inscrivez-vous au programme de certificat du Collège syndical du Canada

Tue, 10/10/2017 - 09:35

Le Collège syndical du Canada (CSC) a été restructuré et son nouveau programme commencera en janvier 2018.

Language French Feature Image:  Link to content:  Inscrivez-vous Publication Date:  Tuesday, October 10, 2017 - 9:30am

Apply for the Labour College of Canada Certificate Program

Tue, 10/10/2017 - 09:32

The Labour College of Canada has been restructured and is launching its new program in January 2018. Apply today!

Language English Feature Image:  Link to content:  Apply Publication Date:  Tuesday, October 10, 2017 - 9:30am

Être donneur vivant, c’est faire le cadeau de la vie

Fri, 10/06/2017 - 15:20

Notre consœur Diane, du Syndicat des employés du Solliciteur général (SESG), a besoin d’une greffe du foie. Diane est atteinte de la maladie de Lyme. Il y a quatre ans, son foie a été attaqué, probablement par la bactérie associée à cette maladie. Depuis, sa situation a beaucoup empiré.

Si être un donneur vivant vous intéresse, veuillez lire ce qui suit.

Voici les critères auxquels vous devez répondre :

  • Groupe sanguin O
  • Entre 18 et 60 ans
  • En bonne santé

Si vous répondez à ces critères, vous devez ensuite contacter le bureau de coordination des dons d’organes vivants du réseau universitaire de santé (University Health Network, UHN) à l’hôpital général de Toronto. On vous donnera tous les détails, on vous expliquera l’intervention, on répondra à vos questions et on commencera le processus d’inscription. N’oubliez pas : le temps presse!

Bureau de coordination des dons d’organes vivants : 416-340-4800, poste 6581

Les donneurs potentiels devront remplir le formulaire « Donor Health History » et l’envoyer, avec une preuve de leur groupe sanguin, au UHN de l’hôpital général de Toronto.

Au nom de Diane, nous vous remercions d’envisager cette possibilité. Que vous soyez retenu ou non, envoyez-lui vos prières et pensées positives.

Publisher: 

Give the gift of life – become a living donor

Fri, 10/06/2017 - 15:16

A member of our PSAC family needs a liver transplant. Our sister Diane, from the Union of Solicitor General Employees (USGE), is battling both Lyme Disease and a badly damaged liver, which was attacked four years ago – probably by the Lyme Disease bacteria. Recently, her situation has become urgent.

If anyone reading this would consider becoming a living donor for Diane please read on.

First you must meet the basic criteria:

  • Blood type O
  • Age 18-60
  • In good health

If you meet these requirements, the next step is to contact the Living Donor Transplant Coordinator at the University Health Network (UHN) at the Toronto General Hospital and they will supply all the details, explain what is involved, answer questions and start the application process. Please note that time is of the essence. 

Living Liver Transplant Coordinator at Toronto General: 416-340-4800 Ext 6581

The potential donor will need to fill out the Donor Health History form and send it in – with proof of blood type – to the UHN at Toronto General Hospital.  

We thank you so much for considering this and regardless of whether you can help, we ask for your positive thoughts and prayers for Diane and her family at this time. 

Publisher: 

L’AFPC conteste la décision du Conseil du Trésor de ne plus fournir d’exemplaires des conventions collectives

Fri, 10/06/2017 - 11:03

Le Conseil du Trésor nous a informés récemment qu’il ne remettrait plus d’exemplaires des conventions collectives à nos membres de la fonction publique. L’AFPC a riposté en déposant un grief de principe.

« Il s’agit d’une question importante. Chaque membre devrait recevoir un exemplaire de sa convention collective afin de connaître ses droits au travail », affirme Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Nous avions de bonnes raisons de négocier ce droit et nous le défendrons. »

Non-respect de la convention collective

Cette mesure contrevient aux dispositions contractuelles, qui précisent que l’employeur doit fournir un exemplaire de la convention collective à chaque personne salariée (p. ex., par. 10.02 de la convention collective des PA). L’AFPC veut que la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral ordonne à l’employeur de fournir aux employés une copie imprimée de leur convention collective.

 

Topics: Publisher: 

PSAC challenges Treasury Board decision to stop providing copies of collective agreements

Fri, 10/06/2017 - 11:02

Recently, Treasury Board informed us that they will no longer provide our members in the public service with printed copies of their collective agreements. PSAC has filed a policy grievance in response.

“This issue is important. Every one of our members should have a copy of their collective agreement so they know their rights at work,” said Robyn Benson, PSAC National President. “We negotiated this right for a very good reason and we will defend it.”

Violation of collective agreement

The employer’s action is a violation of the collective agreement, which states that the employer must supply each employee with a copy of the agreement (e.g. article 10.02 of the PA agreement). PSAC is asking the Federal Public Service Labour Relations and Employment Board (FPSLREB) to order the employer to provide employees with a printed copy of their collective agreement.

 

Topics: Publisher: 

Pages